ESCAPADE : LA DROME PROVENCALE

HomeActualitésESCAPADE : LA DROME PROVENCALE
Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale - La Bergerie de Félines

ESCAPADE : LA DROME PROVENCALE

La Bergerie de Félines

La maison d’hôtes, la Bergerie de Féline, est une authentique bergerie du XVIIIème aménagée avec beaucoup de goût il y a quelques années, pour notre plus grand plaisir. Vous serez accueillis avec gentillesse par Dany, le propriétaire des lieux.

La bergerie de Féline est située à proximité du col du Perthuis sur la D538, entre Bourdeaux et Dieulefit, dans un environnement exceptionnel, au pied de la montagne Saint-Maurice.

Les hôtes proposent cinq magnifiques chambres, d’un goût exquis, très confortables, au style épuré aux « tonalités douces et apaisantes« .

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale - La Bergerie de Félines

La chambre Aqua, tournée vers le sud et la lumière. Tourterelle, douillette, intime et raffinée. Lichen, invite à la sérénité à l’image des forêts avoisinantes. La chambre Argile, la plus grande, disposant d’une grande cheminée, indépendante et ouvrant directement sur une des restanques aménagées, est un vrai bonheur. Enfin, la suite Corail, composée de deux pièces, pouvant accueillir jusqu’à 5 personnes.

Chaque chambre est traitée dans des matières brutes comme le bois, la pierre, le ciment teinté et le lin pour les étoffes.

Les petits déjeuners somptueux, seront pris,au choix, sur une des terrasses aux orientations différentes ou dans la salle à manger très « tendance ».

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale - La Bergerie de Félines

Produits locaux (Agneau bio et picodons de chez Denis et Pascal Giry, la ferme de la Rimandoule juste à côté) , du marché de Dieulefit ou de la ferme des Blaches à Crest (terrine de volailles….).

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale - La Bergerie de Félines

Le coin salon, avec sa cheminée, pour les soirées détente.

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale - La Bergerie de Félines

Et bien sûr, les activités sur place, sur les restanques aménagées : piscine, jeux de boules, siestes, etc….

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale - La Bergerie de Félines

La Bergerie de Féline

Danny
lieu dit Les Charles
26460 Truinas France
Tél./Fax : +33 (0)4 75 49 12 78 – Portable : +33 (0)6 44 36 90 23
Mail : welcome@labergeriedefeline.com

Site internet : http://www.labergeriedefeline.com

carte accès : la bergerie de féline et Autres photos de la bergerie : voir vos photos ICI

La randonnée à la montagne saint-maurice :

Pour une petite ballade au départ de la bergerie, compter 2h pour l’aller-retour. Difficulté moyenne (forte progression au départ du col). voir carte

Prendre la direction de Dieulefit/Bourdeaux.

Au col du Perthuis, au lieu baptisé « le paradis« , profitez de la vue dégagée sur la vallée du pays de Bourdeaux (col de la Chaudière, Saou et les montagnes autour de Vesc).

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale - La Bergerie de Félines

Un petit chemin (balisé écusson jaune n°18) se devine sur le coté droit de la route.

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale - La Bergerie de Félines

Le sentier absorbe pratiquement en ligne droite les quelques 300m de dénivelés jusqu’au chemin de crête. Un magnifique sous-bois ombragé fait place à la caillasse. Prendre sur votre droite, la piste en retrait de la falaise.

Le balisage a été « effacé » mais est facilement repérable.Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale - La Bergerie de Félines

Vous débouchez sur un mini plateau (dalle rocheuse). Une petite chapelle surplombe toute la vallée de la Rimandoule.

La vue se prolonge jusqu’à la vallée du Rhône et les premiers contreforts de l’Ardèche. Le chemin continue en direction du village d’Eyzahut.

A voir, à faire, à découvrir :

La drôme provençale, de Saou à Bourdeaux, de Vesc à Dieulefit, trait d’union entre le Dauphiné et la Provence, le Nord et le Sud, est un lieu tissé d’histoire et de légendes.

Carte du circuit

Bourdeaux : Ce village animé (570 hab), construit en bordure du Roubion, fait partie des villages « perchés » et considéré comme un des hauts-lieu du protestantisme.

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale -

Le bourg (du nom de « Burdegalis ») est cité dès 1032. Fut le siège d’un prieuré relevant de l’abbaye de Savigny (Rhône).

La seigneurie, d’abord aux seigneurs du nom, passa par alliance aux Châteauneuf, puis aux comtes de Valentinois en 1278.

A voir :

– Ruines du château (XIIIème siècle) dominant le village, avec donjon rectangulaire et fenêtres en plein cintre, courtine, poterne, 2 portes de l’ancienne enceinte et le beffroi carré.
– Façade d’une maison XVème siècle , rue du Vieux-Bourdeaux.
– Église Notre-Dame de Viale (gothique) dans le vieux Bourdeaux

A prévoir et à faire :

– Foire : un jour par mois et Marché : le jeudi.
– Festival du Geste et de la Parole : fin-juil./déb. août.
– Fête des estivants : 15 août (illumination du château et défilé historique aux chandelles).

Bourdeaux est le point de départ de nombreuses randonnées (col de la Chaudière, Défilé de Trente-Pas, Nyons, etc…)

Comps : Tout petit village (120 hab) situé entre Bourdeau et Dieulefit, près du col du Perthuis.

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale -

Fut le siège d’un prieuré relevant de l’abbaye de Souvigny (prieuré célèbre du Bourbonnais fondé par les moines de Cluny)

Fief des comtes de Valentinois (le bourg compta deux seigneurs qui se distinguèrent aux croisades), un château majestueux se dresse au-dessus de la vallée du Roubion.

à voir :

l’église romane Saint-Pierre-et-Saint-Paul XIème siècle, isolée sur un promontoire dominant les sources du Roubion :

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale -

– plan carré, coupole sur trompes, nef inachevée sur les quatre absidioles en cul-de-four* (l’une est remplacée par une chapelle gothique),

– porte en arc brisé XVème et XVIème siècle,
– tour massive avec lanterne

* voûte en quart de sphère d’une niche ou demi-coupole

*

Truinas : commune (110 hab), près de Bourdeaux, au cœur de la drôme provençale, ancien fief des comtes et des évèques de Die, longtemps disputés au comtes Valentinois.

Le paysage de Truinas se caractérise par une topographie accidentée, avec des grandes zones de marnes érodées dites « marnes bleues » ou « marnes grises », souvent fossilifères (amnonites pyriteuses).

A voir :

– chapelle saint-maurice
Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale -

A prévoir :

– Foire : 8 nov.
– Fête patronale et communale : 2ème dimanche août

Saou : petit village blotti au pied du plus haut plissement alpin (synclinal) perché d’Europe, connu pour sa forêt, où faunes et flores spécifiques des Alpes et de la Provence se côtoient.

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale - le village de Saou

Ce village est construit dans la vallée de la Vèbre.

A voir :

– son ancienne abbaye fondée en l’an 900,
– les moulins et les canaux sur la Vèbre
– les maisons anciennes.

A faire : fête du Picodon en juillet. Foire régionale et concours fromager…
Tél. 04 75 76 01 7

Poët-Celard : Le petit village (145 hab) perché du Poët-Célard est dominé par son imposant château, dont l’histoire remonte au XIIIème siècle, époque des guerres que se livraient les familles Poitiers aux évêques de Die et de Valence.

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale -

La commune vit essentiellement de l’élevage et des nombreuses activités touristiques liées à la remarquable restauration du château, aujourd’hui terminée.

Dieulefit (3200 hab), situé au milieu de montagnes verdoyantes, Dieulefit a une très ancienne tradition de poterie, des fouilles archéologiques (aux alentours de l’église notre Dame-de-la-Calle).

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale - Dieulefit

La terre (grès) et l’ocre étaient alors extraits des collines avoisinantes. Les coloris dominants étaient le vert et le jaune.

Développement de l’industrie du drap dès le XVème siècle.

A prévoir et à faire :

– marché le vendredi matin
– Fête du Picodon à Dieulefit début août, marché aux produits régionaux, grand goustarou, animations diverses.
Informations : Office de Tourisme du Pays de Dieulefit
Tél : 04 75 46 42 49 – Fax : 04 75 46 36 48
– Fête de la poterie en octobre

escapades en france - la drôme provençale - chateau de poët laval Poët-Laval (810 hab) : une des plus belles commanderie de Saint-Jean de Jerusalem

– Château médiéval restauré et chapelle avec murs d’enceinte, abside de la chapelle, remparts, église romane

– Temple XIXème siècle
– Musée du protestantisme dauphinois

Vesc (277 hab) : Un des plus anciens villages du Pays de Dieulefit, épiscopal au temps des Carolingiens (évèque de Die), puis « Comté de Vesc » au temps du dauphin Louis XI.

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale -

On note l’existence d’un apothicaire (présence d’une enseigne datée de 1592).

A voir :

– les maisons-remparts, les porches romans
– l’église Saint Pierre (XIIème siècle) présentant de nombreuses sculptures carolingiennes.

escapades en france - la drôme provençale - église romane de crupies Crupies : tout petit village (95 hab) doté d’ une splendide église Romane dominant la vallée du Roubion.

A voir :

Eglise Saint-Jean (Cette ancienne église paroissiale dédiée à saint Jean-Baptiste, citée en 1107, dépendait du prieuré bénédictin et remplaça une église Sainte-Catherine comme paroissiale. Elle date des XIe et XIIe siècles. Elle fut transformée en temple protestant en 1806, désaffectée en 1904 au profit du nouveau temple du Moulin puis restaurée en 1960 par la Société de Sauvegarde).

– école de musique réputée.

Teyssières (80 hab): petit hameau près de Dieulefit, ancien fief des princes d’Orange. Fut un lieu habité par les Hospitaliers.

A voir :

– source du Lez vers le col de Valouze.

– ruines du château d’Odefred (Hospitaliers)

A faire :

– randonnée vers la montagne de la Lance
– partir à la découverte des couches de marnes grises fossilifères dans la vallée et dans le cours de la rivière (rostres de belemnites Duvalia Emerici du Valanginien -130 à -65 millions d’années).

Marsanne : situé à l’écart des circuits traditionnels, le village de Marsanne offre un panorama exceptionnel pour ceux qui monteront jusqu’au prieuré Saint-Felix, datant du fin XIIème siècle.

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale - Marsanne

Le site connut d’abord une implantation gallo-romaine dispersée, puis le bourg s’organise autour de la crète rocheuse jusqu’au début du XIXème siècle.

A voir :

– Le Beffroi ou porte du Lachard (porte principale du vieux village)

– le Prieuré Saint-Felix

– le Château des Montluisant, construit au XIXème siècle sur les bases d’une ancienne maison de notables du XVIIème siècle

– la fontaine de l’Obélisque

Hébergement / restauration

l‘Atelier – Nathalie et Jean-François Doumic

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale - Marsanne

Place Emile Loubet
26740 Marsanne
tel
Site internet : http://www.restaurantlatelier.fr/
mailto:infos@restaurantlatelier.fr

Décalé et à sa place….. Une excellente cuisine inventive, tendance méditerranéenne (Cannellonis de légumes crus, pesto de mâche et Keftas de poulet, citron vert et citron confit, salade d’herbes ou Epaule d’agneau confite, marmouma, graine de couscous, etc…).

Une salle lumineuse, une terrasse bien exposée, un accueil chaleureux de Nathalie et Jean-François, une belle carte de vins, bientôt quelques chambres, le plaisir à l’état pur…

A très bientôt !

Activités et loisirs – Les fêtes en drôme provençale

escapades en france - la drôme provençale - vue générale de nyonsNyons La région de Nyons fut habitée dès le Néolithique (-3500 ans). Puis par les Voconces (peuple Gaulois entre 300 avant JC et 100 après JC). La ville de Niomes est citée en 972 dans un acte de donation des églises Saint-Vincent et Saint-Ferréol de Nions à l’abbaye Saint-Césaire d’Arles.

la ville, intégrée au Dauphiné en 1315, connait une période de croissance exceptionnelle à partir de la fin du XIIIème siècle et jusqu’au début du XVe siècle, croissance liée à la présence de la cour papale en Avignon, à celle de marchands italiens et d’une nombreuse communauté juive. Les guerres de religion, commencées dans la région à la fin des années 1550, bouleversent la ville. En 1585, une citadelle est construite sur la rive gauche de l’Eygues et domine la ville et le pont et Nyons devient alors place de sûreté protestante jusqu’en 1622 (Edit de La Rochelle).

A voir :

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale - Nyons Randonne

– Le Pont roman (1409) enjambant l’Eygues (ou Aygues) et classé monument historique.

– La Tour Randonne (1280) devenue Chapelle de Bon Secours en 1864.
– La porte Saint Jacques, la porte de la Pomme et l’ancien clocher (XIVème siècle)
– Le quartier des Forts jouxtant la tour Randonne (le portail Corcosson, surmonté de trois écussons et le portail Gérenton dont il ne reste que quelques traces).

– Le Château féodal ou Château Vieux , construit au XVIème siècle sur le rocher du Maupas.
– L’ancien monastère
Saint-Césaire, rattaché en 972 à l’abbaye Saint-Césaire d’Arles. Le bâtiment actuel renferme un des rares escaliers du XVIIIème siècle de la ville.
– L’église
Saint-Vincent (fin Xème siècle).
– La place des arcs ou des Halles (datant du XIVème siècle), bordée d’arcades , la place du Champ-de-Mars (jeu de paume) et sa fontaine
– Les vieux moulins construits au pied du pont roman au XVIIIème et XIXème siècle ainsi qu’une savonnerie datant de 1730 (savons à l’huile d’olive)
– le Temple protestant installé dans l’ancienne église du
couvent des Récollets au début du XIXème siècle.

– La chapelle Notre Dame de Chausan (XIIIème siècle).

A faire :

– fête de l’olive (alicoque) à Nyons le 1er dimanche de février
Dégustation de l’huile nouvelle (Alicoque), marché du terroir, messe de l’Huile nouvelle…

Informations : Office de Tourisme de Nyons – Tél. : 04 75 26 10 35 et Fax : 04 75 26 01 57
– Les Olivades – organisée par la Confrérie des Chevaliers de l’Olivier. Tél. 04 75 26 10 35
Buis-les-Baronnies : Foire du Tilleul à Buis-les-Baronnies le 1er mercredi de juillet
Grande foire du tilleul (02/07),3ème salon du livre des plantes
(expositions, ateliers, conférences sur les plantes aromatiques et médicinales).
Informations : Office de Tourisme du canton de Buis-les-Baronnies
Tél : 04 75 28 04 59 Fax : 04 75 28 13 63

Ferrassières : Fête de la Lavande à Ferrassières le 1er dimanche de juillet
Démonstration de distillation, marché du terroir, stages-ateliers thématiques, randonnées thématiques.

Informations : Office de Tourisme de Montbrun-les-bains

Petit village de la Drôme, historiquement rattaché au Comté de Sault, entouré de lavanderaies en bordure du Plateau d’Albion où se profilent à l’horizon le Mont Ventoux, la Montagne de Lure et Saint-Pierre de Lagarde d’Apt

Tél/fax : 04 75 28 82 49

Grignan

Domaine de Bramarel

Carnets et photos de voyage - escapade La Drôme Provencale - Grignan - Domaine de Bramarel

Ayme Truffe
26230 Grignan
tel : 04 75 46 52 20 et fax : 04 75 46 90 24
>site internet : Ayme Truffe

4 générations de trufficulteurs, depuis que Joseph-Pierre AYME décida de planter ses premiers chênes truffiers. En 1850, il commence à récolter le tuber mélanosporum. Fort de cette expérience réussie, la commercialisation des plants truffiers vit le jour. Aujourd’hui Gilles Ayme développe l’activité de la pépinière et de la vente directe.

. Foire aux truffes et aux vins en décembre et en février à Grignan

Concours de cavage de chiens truffiers, grand marché aux truffes et aux vins des coteaux du Tricastin, repas truffes et vins dans tous les restaurants de Grignan. Omelette aux truffes.
Informations : syndicat des vignerons des Coteaux du Tricastin
Tél : 04 75 46 55 96 – Fax 04 75 46 56 05

. Ban (*) des vendanges. Procession de la confrérie des coteaux du Tricastin et mise en cave de la Cuvée Sévigné au château. Tél. 04 75 46 55 96

Taulignan en juin : Foire au Picodon, au miel et au Vin. Dans les rues du vieux village. Tél. 04 75 53 67 31

Vinsobres en septembre : Ban des vendanges avec spectacle de rue. Tél. 04 75 26 10 35

photos escapades en drôme provençale : les photos de l'escapade en drôme provençale

Les liens en drôme provençale

dromeprovencale.fr/

la-drome-provencale.com

drome-provence.com/

Avignon et Provence

Circuit des bistrots de pays

Fête de la lavande à Ferrassières

Coinsecret.com, Chambres d’hôtes et Locations de Vacances en Provence

vistamine, randonnées pedestres accompagnées

randonnées accompagnées et organisation de séjours en val de drôme entre Saoû et Bourdeaux

(*) « Le Ban des Vendanges remonte au Moyen-Age. Il s’agissait, à l’époque, d’un service collectif obligatoire qui permettait à la fois le contrôle et la collecte de la dîme.
Bien que d’appartenance rigide, le Ban des Vendanges était la mieux supportée des banalités seigneuriales.
Il permettait de garder une équité entre les vignerons et de préparer les fêtes qui suivaient la récolte.
Malgré la chute du système féodal en 1791, il reste en usage presque partout, sous l’égide des autorités municipales et devient une date dans le calendrier viticole et festif. »