carnets de voyage

 carnets de voyage france - circuits en corse - le cap corse et la giraglia

| France | Europe | Afrique | Amérique du nord | photos de voyage | Magazine Evasion | 

 France > Corse > Le grand tour par la côte > le cap corse et la giraglia

circuits en Corse - la côte 

 

cartes

introduction

Ajaccio et les sanguinaires

Propriano et le golfe de Valinco

Sartène et Tizzano

  Bonifacio et Sant' a Manza

   Porto Vecchio et la côte orientale

  Bastia

 le Cap Corse

 St Florent et le désert des agriates

 La Balagne et Calvi

 Porto et les calanques de Piana

  Cargèse et le golfe de Sagone

 

photos

liens et adresses

 

les paillers de Ghignu et Mafalco

la vallée du Fango

la forêt de Bonifato

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

circuit corse - zoom sur le cap Corse Histoire : L'histoire du Cap-Corse et des cap-Corsins remonte à environ 60000 ans ! du moins si on en juge les foyers et certains ossements mis à jour dans les environs de Macinaggio (grotte de Coscia). Un squelette à été découvert sur la commune de Pietracorbara.

 

Au début de notre ère, ce sont tout d'abord les Phocéens (grecs originaires d'asie mineure après l'invasion des Perses) qui fondent Alalia devenu Aléria en 565 avant j-c. Le nom donné aux habitants devient I-Corsi. Puis la période Romaine s'étend sur 8 siècles et marque la fondation de grands nombres de villages du Cap : Luri (Lurinum), Centuri (Centunirium) et Canelle (Canelate).

  

De la fin du 10ème jusqu'au 13ème siècle, ce fut la république Pisane qui établit ses quartiers, puis les Gènois s'établirent dans l'ile pour 5 siècles. C'est à cette époque que les nombreuses tours qui existent encore aujourd'hui sur les côtes, témoignent de la résistance aux attaques des barbares.

 

Les Cap Corsins se révèlent d'excellents marins et de grands voyageurs. Certains firent fortunes dans nombre de pays d'amérique du sud (le Vénézuela eut un Corse pour président de la république !). Ceux qui revinrent au pays construisirent de somptueuses demeures (maisons d'américains ou palazzi) à Rogliano, Pino, Morsiglia.

 

Géographie : 

C'est un doigt pointé vers Gènes, son ancienne puissance tutélaire. Une chaîne de montagnes, couverte de maquis et de paturages, de sommets de 1000 à 1300m dévalant sur une côte déchirée et encore préservée, à l'est comme à l'ouest.

 

Une route en fait le tour (environ 100 km), traversant l'île entre St Florent et Bastia par le col de thegime. Le parcours peut se faire dans le sens des aiguilles d'une montre pour ceux qui préfèrent la mer à gauche....

 

la côte ouest :

 

circuit corse - le Cap - Nonza Nonza : le paysage est surprenant, ce petit village (70 hab) du 15ème construit sur la falaise, et surnommé la sentinelle, domine une longue plage de galets vert foncé (liée à l'extraction de minerai d'amiante, mine fermée depuis 1966, vers Canari plus au nord).

à visiter : La tour paoline (1760), l'église Santa Giuliu (XVIè siècle).

à prévoir : les rencontres culturelles de Nonza (2ème semaine d'août) et le soir du 15 août.

 
circuit corse - cap Corse - marine d'albo Ogliastru : Connu pour sa marine (Albu) et sa plage de galets, porte le nom des oliviers sauvages et a été construit en hauteur pour se protéger des invasions barbares.

Ne pas hésiter à monter jusqu'au village d'Olcani, car cette vallée sauvage, cache un des plus jolis panorama du Cap. Un très ancien chemin dallé de pierres (aujourd'hui doublé d'une piste forestière), traverse la montagne pour rejoindre Sisco en passant au pied du Monte Stello (1 307m).

 

Le soir vous pourrez déguster des spaghettis aux araignées de mer dans le très ancien restaurant Morganti de la marine d'Albo. voir hébergement

 

Canari : le village (330 hab), bénéficie d'un point de vue exceptionnel, la place de l'église constitue un véritable belvédère.

à visiter : l'église Santa-Maria-Assunta (XIIème siècle), d'origine pisane.

à prévoir : la marine de Canelle, au bout d'une petite route, le meilleur restaurant de poisson et de langoustes du Cap !! (U Scogliu voir hébergement).

 

circuit corse - maison de Barretali Minervio et Barretali : petit village (23 hab), au sud de Pino, appartient à la commune de Barretali, construit plus en hauteur. Le site est d'une grande beauté. 

à visiter : l'église San Pantaléone , continuer le chemin jusqu'aux caveaux de Cunchigliu construits face à la mer,

le site mégalithique de la Bocca di u Pinzu et la jolie plage de galets de Giottani.

En reprenant la route, admirer le surprenant tombeau de la famille Calizi-Altieri, réplique du Panthéon !

 

 

Pino (Pinu) :étonnant village composé de hameaux accrochés à la montagne. Une route traverse l'île et rejoint la côte ouest par le col de sainte Lucie et le village de Luri.

 

Morsiglia : visiter le domaine vinicole de Pietri, un des meilleurs vins du Cap.

 
circuit corse - cap Corse - port de centuri Centuri : petit port de pêche, fermé sur lui même, aux maisons recouvertes de serpentine verte. Devenu un haut lieu touristique gràce aux fonds sous marins d'un vert intense et très poissonneux (langoustes...).

 

à prévoir : (Le vieux Moulin, voir hébergement).

 

 

 

 

 

 

le Cap Corse :

 

circuit corse - maison de Barcaggio sur le port Barcaggio (Barcaghju) : une petite route (partant de la D80 à Botticella), mène vers le bout du monde représenté par deux villages de poupée, Tollare et Barcaggio.

 

à visiter : faire le détour pour l'endroit le plus sauvage du Cap, le Capo Grosso. Se baigner en compagnie des vaches sur la plage de sable fin de Barcaggio.

à prévoir : la pointe Agnelio, à l'est de Barccagio, par un sentier côtier et la plage de sable, qui rejoint Macinaggio plus à l'est. 

 

la côte est :

 

Rogliano (Roglinu) : ancienne capitale du cap Corse, ce haut village domine la côte est, comprend plusieurs hameaux dispersés, aux toits de pierres plates (teghje), capitale de la route des vins du Cap Corse avec le clos Nicrosi et le clos de Gioielli.

à faire : (hotel U Sant'Agnellu, voir hébergement)

 

circuit corse - cap Corse -maccinnagio Macinaggio : Des vestiges ont révélé la présence d'une communauté grecque dès 550 ans avant J.C. Occupée par les Etrusques, les Carthaginois puis les Romains qui construisirent un port militaire, la commune de Rogliano a été administrée par Byzance jusqu'au 9 ème siècle. Gérée par la suite par Pise, puis Gènes en 1284, de nombreuses révoltes furent organisées contre ces occupations. En 1768, Gènes transféra ses droits à la France. Débarquement de Pasquale Paoli le 13 juillet 1790.

Le port de plaisance est devenu un des plus recherchés du cap.

à visiter : le sentier des douaniers, qui suit le littoral jusqu'à Centuri. Vous longez les vignes du clos Nicrosi qui plongent vers la mer à la hauteur de la tour de Santa Maria. Compter 8h pour faire le parcours complet.

Voir également le site naturel de la Capandula, 377 ha de maquis et de plages, et ses colonies d' oiseaux migrateurs.

 

Santa-Severa (marine de Luri), en descendant vers Bastia, petit port de pêche. Excursion à Luri, par la seule route qui coupe le cap.

 

Porticciolo (Porticcolu) : Petit port situé en bout de la vallée qui mène à Cagnano et au couvent d'Oveglia (16ème s) à Carbonara, et à la tour de l'Osse sur la D80.

 

Pietracorbara (marine de) : Très belle plage, appréciée des véliplanchistes. Cette commune a été longtemps  un centre d'échanges commerciaux avec l'extérieur.

 

Sisco (marine de) : village pittoresque du bord de mer, hameau marin de la commune de Sisco, situé dans une vallée qui s'étend jusqu'au pied du Mont Canetto et de la Cima di follicie qui cumine à 1324m.

 

circuit corse - le port d'Erbalunga - restaurant Le Pirate Erbalunga : la marine de Brando, au nord-est de Bastia, nichée au creux de la côte escarpée, cache un authentique et pittoresque petit port de pêche, Erbalunga où Il faut absolument faire une halte. Ce village demeure une source d'inspiration de plusieurs peintres reconnus du XX siècle.

 

à visiter : Notre Dame de Lavasina, construit sur les fondations d'un sanctuaire romain.

La tour et le port où l'on voit encore d'antiques pointus au mouillage.                              

à prévoir : les manifestations religieuses du jeudi et du vendredi saint dans les villages de Poretto, Pozzo et Erbalunga (procession 'a granitola' en escargot).

- le festival de musique au début du mois d'août.

à faire : Restaurant Le Pirate (voir Hébergement)

  

Hébergement cap Corse :

 

 avec Booking.com

 

 

Leader européen de la réservation d'hôtel en ligne avec 35 millions de visiteurs uniques par mois

 

- Albo, marine d' Ogliastro : restaurant Morganti , depuis plus de 100 ans, la famille Morganti accueille ses hôtes avec toujours autant de plaisir. La cuisine du restaurant a su évoluer avec son temps tout en conservant les traditions de la gastronomie Corse. **

20217 Ogliastro

tel 04 95 37 85 10 

e-mail : morganti.restaurant@wanadoo.fr

 

- Rogliano : hotel-restaurant U Sant'Agnellu, au centre du village, près de l'église. Ne pas hésiter à demander l'adresse de la bergerie pour les savoureuses tommes de chèvres !! **

20247 Rogliano

tel 04 95 35 40 59 fax 04 95 35 09 99

e-mail : info@hotel-usantagnellu.com

 

- Centuri : hotel-restaurant le Vieux Moulin , aménagé dans un ancien palais construit par un "américain" partit faire fortune au 19ème siècle. l'hotel est un peu désuet, mais a une vue splendide sur la côte ouest. **

20238 Centuri

tel 04 95 35 60 15 fax 04 95 35 60 24

e-mail : levieuxmoulin2b@aol.com

 

- Canari : restaurant U Scogliu, marine de Canelle, la meilleure langouste de Corse, recette de gratin aux langouste gardée secrète par Christian et Marie-josée Leonetti. ***

20217 Marina-de-Canelle Canari

tel 04 95 37 80 06 fax 04 95 37 80 06

 

- Erbalunga : hotel Castel Brando , à 50 m de la mer, un vrai ***

20222 Erbalunga

tel 04 95 30 10 30 fax 04 95 33 98 18

e-mail : info@castelbrando.com

le Castel Brando est un hôtel de charme installé dans une authentique maison de maître du XIXe siècle entourée d’un parc ombragé de palmiers et essences exotiques séculaires.

 

- Erbalunga : restaurant Le Pirate , sur le port, ***

20222 Erbalunga

tel 04 95 33 24 20 fax : 04 95 33 18 97

e-mail : jeanpierrericci@aol.com

Dans le cadre magnifique du petit port d'Erbalunga, une des meilleures adresses du Cap, le Pirate propose les produits locaux, de la mer et de la montagne corse....... A retenir !

  

Liens pour l'étape :

 

- destination-cap-corse : Informations pratiques pour le cap

- corsica.net : les vins du cap Corse

- maisons d'hotes de Corse

-

 

Synthèse de l'étape : 95 km parcourus entre Saint Florent - Rogliano - Bastia, 1h35 (sans arret)

 

  

 

 

 

 

 

 

 

contact - forum - voyager malin - partenaires - liens - plan du site - nouveautés - index - moteur - livre d'or et statistiques - mentions légales - boutiques - carnets famille - réservation hotels - tours operateurs

 

 

 

 

 

- I-Voyages - Itinérances - World Travel Photos - France Travel Photos - Namibie Voyage - Aller en Corse -

- Restaurant à Lyon - Saveurs de Méditerranée - Vacances Guadeloupe -