carnets de voyage

 carnets de voyage france - circuits en corse - la balagne et calvi

| France | Europe | Afrique | Amérique du nord | photos de voyage | Magazine Evasion | 

 France > Corse > Le grand tour par la côte > la balagne et calvi

circuits en Corse - la côte 

 

cartes

introduction

Ajaccio et les sanguinaires

Propriano et le golfe de Valinco

Sartène et Tizzano

  Bonifacio et Sant' a Manza

   Porto Vecchio et la côte orientale

  Bastia

 le Cap Corse

 St Florent et le désert des agriates

 La Balagne et Calvi

 Porto et les calanques de Piana

  Cargèse et le golfe de Sagone

 

photos

liens et adresses

 

les paillers de Ghignu et Mafalco

la vallée du Fango

la forêt de Bonifato

 

 

 

MonsieurGourmand traiteur corse

circuit corse - Calvi et la Balagne Histoire : La présence de l'homme dans la région de Calvi remonte à plus de 5000 ans. La baie fut occupée dès la période néolithique (vestiges découverts sur la presqu'île de la Revelata). Les Grecs, puis les Romains s'établirent et y développèrent l'agriculture (balagne signifie oliveraie en grec).

Les invasions barbares se succèdent pendant plusieurs siècles, les populations chassées du littoral gagnent les hauteurs et vivent en autarcie. L'arrivée des seigneurs pisans (XIème-XIIIème siècle) marque le début d'une "ère de paix" qui correspond à l'essor de l'art roman. La république marchande de Gênes a une politique différente visant à construire des citadelles pour assurer la défense de sa flotte. Calvi devenant la capitale militaire de la région et Algaiola se tournant vers le commerce des huiles et des céréales. A l'intérieur des terres, les descendants des seigneurs féodaux se tournent vers la politique, des rivalités voient le jour entre les différentes familles; les Savelli à Corbara et Sant' Antonino, les Massa à San colombano, les Malespina à Belgodère.

Cette époque médiévale marque la construction de nombreux villages, tels que Pigna, Corbara, Cassano, Monticello et un des plus beaux et des plus anciens, Sant' Antonino !

 

Calvi , indépendante, fait le lien commercial entre le pourtour des villes de la Méditerranée et les villages retranchés dans les montagnes, et ce jusqu'à la fin du XIXème siècle. Puis la grande guerre et la conquête des colonies, marqua un brusque arrêt de l'économie locale. Seule Calvi et l'Ile-Rousse, grace au développement du tourisme , peuvent faire face et relever la tête dès la fin des années 50. Aujourd'hui, les villages de l'intérieur s'ouvrent également au tourisme grâce à de nombreuses associations qui font découvrir les aspects culturels, historiques, architecturaux de leurs région. Sans oublier la route des artisans, la route des vins, etc...

 

Géographie : La Balagne forme un vaste amphithéâtre de montagnes et de collines, délimité au sud par une ligne de crête oscillant entre 1000 et 2000 m, et au nord, par le désert des agriates. Cette région, qui fut le jardin de la Corse, offre des paysages sauvages, parsemés de villages perchés et rivalisants de beauté. Une route circulaire permet de traverser la quasi totalité des villages en une journée, mais il faut plusieurs jours pour découvrir la beauté et la richesse de toutes ces communes.

  

les villes du littoral :

 

circuit corse - calvi la citadelle et le port Calvi : l'origine du nom est sujet à controverse, pour certains, c'est du grec, kalos-bio voulant dire site favorable à la vie. Pour d'autres ce sont les Romains qui en observant le granit s'effrichant et devenant comme chauve (calvinus)...

 

Bref aujourd'hui Calvi, capitale de la Balagne, citadelle entre ciel et mer, est avant tout une station touristique très importante.

 

Sa situation géographique (entre mer et montagne), ses liaisons maritimes  et aériennes en font une destination privilégiée.

 

carnets de voyage corse- calvi - la citadelleà voir : la Citadelle, incontournable, commencée vers le XIIème siècle, elle est le symbole de la domination Génoise, voir la maison de Christophe Colomb ! et toutes les ruelles de la ville basse près du port.

- l'église Santa Maria Maggiore

 

 

à prévoir : dernière semaine d'octobre, le festival du vent qui regroupe chaque année, près de 600 artistes, marins, sportifs, inventeurs, intellectuels et scientifiques pour un festival aérien et festif.

 

 

A faire :

 

carnets de voyage corse - calvi - randonnée pedestre pointe de la revalataRandonnée pedestre vers le phare de la Revalata.

 

Sur la D81b, à la sortie de Calvi en direction de Porto, à la hauteur de l'embranchement de la petite route qui mène à Notre Dame de La Serra.

 

Une piste accidentée descendant à la plage de l'Aïga, vous conduit à la pointe de la Revalata.

 

Compter 1h15 de marche pour aller jusqu'au pied du phare.

 

A retour, possibilité de faire une pause-déjeuner au petit cabanon installé sur la plage

 

carnets de voyage corse - calvi - randonnée notre dame de la serraRandonnée Notre Dame de la Serra

Accessible en voiture depuis la D81b, ou à pied à partir du quartier Villa (compter 1h de marche).

 

La route grimpe en douceur en sinuant entre les blocs de granit creusés de façon artistique (taffone ou taffoni) par l'érosion (vents, embruns et chaleur).

 

Cette chapelle édifiée au XIXème siècle sur les ruines d'un sanctuaire (XVème siècle), offre un panorama exceptionnel sur la citadelle de Calvi.

 

A faire également :

- La forêt de Bonifato

- la valée du Fango

 

En saison estivale, peut être aurez vous la chance d'écouter le violoniste Dominique Parolisi jouer un aria de Bach...

 

carnets de voyage corse - la balagne - lumioLumio / Lumiu : village très proche de Calvi, un peu en retrait, très lumineux en fin de journée, d'où son nom.

 

A voir :

- Chapelle romane Saint-Pierre et Saint-Paul (XIème siècle)

- Le vieux village d'Occi, accessible par un sentier au départ de Lumio.

 

 

 

 

 

San Ambrogio : petite marine avec des criques superbes et isolées vers la Punta Spano.

 

Algajola/Algaghjola : ancien comptoir grec, le nom voulant dire brillante grève, c'est aujourd'hui une station balnéaire tranquille, lovée autour de sa citadelle.

 


circuit corse - la Balagne - ïle Rousse  Île-Rousse / Isula Rossa : Ce petit port fondé par Pascal Paoli est devenu une station balnéaire très sympathique, qui est devenu un point de départ pour de nombreuses escapades.

 

à voir : la place Paoli, aux terrasses ombragées, la vieille ville, l'hotel Napoleon Bonaparte construit dans les années 30, le marché couvert à colonnes.

 

à faire : le train de Balagne, entre Calvi et l'Ile-Rousse, une balade insolite qui permet de rejoindre également la marine de San'Ambrogio et les plages de Algajola.

  

Monticello :

 

à prévoir : diner "A Pasturella", voir Hébergement

 

 

les villes de l'intérieur :  en partant de Calvi par la D151

 

circuit corse - Balagne - Calenzana Calenzana / Calinzana : le plus excentré des villages de Balagne, remonte à l'antiquité (les phocéens ont pu donné le nom de kalosana voulant dire site agréable à la vie (kalos) et situé en hauteur (ana), une autre possibilité venant du grec kalia voulant dire cabane en bois et zana pour en-zao, vivre dedans !

 

En résumé, ce village est très agréable.

 

Aujourd'hui, c'est devenu le rendez-vous de tous les marcheurs du GR20 qui part de la place centrale.

 

à visiter : la chapelle Sainte-Croix (la Casazza), siège des confréries de la Calenzana, également l'église baroque Saint-Blaise.

à prévoir : la fête de Sainte Restitude, le 3ème week-end de mai, grande procession et grand pique-nique.

à voir également l'ancien couvent d'Alzi Pratu, devenu le nom d'un des meilleurs vins de Calvi, l'Alzipratu fiume seccu !

 

Zilia / Ziglia : deux spécialités : l'eau de source et les canistrelli au vin blanc de zilia !! beaucoup de choses pour une petit village très sympathique.


circuit corse - la Balagne - Montegrosso - Cassano Montemaggiore Cassano : Très beau village dominant la vallée et Montemaggiore. Pour mémoire, en 1931 Henri et Félix Rastit épousent les filles de l'armateur Gianonni de Cassano en Balagne et fondent la Compagnie Meridionale de Navigation devenu CMN.

 

Montemaggiore : avec Cassano et Lunghignano, ce village a fusionné pour devenir la commune de Montegrosso.

 

 

 

 

carnets de voyage corse - la balagne - lunghignanoLunghignano

Est surtout connu pour l' ancien moulin à huile ”U Fragnu” situé dans le village de Lunghignano, commune de Montegrosso.

 

à visiter :

- les fontaines centenaires, un lavoir, une case commune construite par Pascal Paoli,

- une église baroque Saint-Vitus du XVIIIème siècle

- l’église romane de St Rainier (XIème et XIIème siècle) classée avec sa façade polychrome.

 

 

carnets de voyage corse - la balagne - cateriCateri / I Cateri : petit village aux origines anciennes, nom tiré du grec kataraktès signifiant herse d'une porte ou barrière d'enclos, de belles maisons de granit et des ruelles en arcades.

A visiter :

- Eglise paroissiale Santa-Lucia

- Eglise Saint Cesaire

- Couvent franciscain 1608 (à Marcasso), encore habité par des religieux.

- la Chapelle romane San Cesariu XIIème siècle

 

 

 

 circuit corse - Balagne - AregnoAregno / Aregnu : ancienne place d'arme au XVIème siècle où s'érigeait un "arringu" tribunal, ce village a toujours été connu pour ses orangers et ses citronniers, ainsi que pour ses amandiers et ses oliviers.

 

à visiter :

- la magnifique église de la Trinité et de San Giovanni (XIIème siècle), aux murs de pierre polychrome comparable à l'église de Murato. Les sculptures sont saisissantes, composées de figures humaines, des ours, des serpents, un homme qui tient son pied au dessus de la porte d'entrée ! un vrai bestiaire.

voir également l'église Saint-Antoine baroque.

à prévoir : la fête de St Antoine des oranges avec sa procession, ce sont les "antoine" du village qui doivent porter la statue du saint !


circuit corse - Sant Antonino  Sant' Antonino : construit en hauteur au Vème siècle, les habitants lui donnèrent le nom de saint Antonin, pour les protéger des barbares.

 

Sant' Antonino se parcourt à pied dans des ruelles étroites, sous les voûtes de vieilles maisons. Il fait bon vivre au village, son exposition lui permet de capter les brises marines.

 

Certainement un des villages les plus typiques de la Balagne.

 

à déguster : la maison du citron, à l'entrée du village, pour déguster jus de citrons de Balagne et amandes, ou encore un verre de muscat...

à visiter : l'église paroissiale pour son orgue et sa situation à l'écart du village.

à prévoir : point de départ pour de jolies randonnées vers Corbara, Santa-Reparata di Balagne (une journée pour faire le tour). 

 

                              

 circuit corse - Balagne - Pigna Pigna : un des plus anciens village de Corse, fondé en l'an 862 par un des lieutenant du comte Savelli, Consalvo, qui lui donna le nom de son quartier natal au vatican, la Corte della Pigna.

 

Construit sur une butte dominant la mer face au soleil couchant, Pigna est devenu un des villages les plus avancés sur le plan culturel et associatif.

 

à visiter : les ruelles et les nombreux artisans qui font vivre le village.

 

à prévoir : une soirée (ou plus) à la casa Musicale, confort rustique mais moment inoubliable, surtout si vous devrez réserver (longtemps à l'avance), la chambre avec terrasse sulana... voir hébergement

 

 circuit corse - Corbara Corbara / Curbara : gros village proche de l'île-Rousse, construit comme une tour de guet.

à visiter : le couvent de St Dominique (frères de la Sain-Jean), lieu de retraite spirituelle.

- l'église de l'Annonciation, du XVIIIème siècle, un pur joyau baroque.

à prévoir : une randonnée, au départ de Sant'Antonino, qui descend à flanc de montagne jusqu'au couvent puis remonte par un autre versant (compter 2 h).

 

 

 

 

Santa Reparata Di Balagne : porte le nom de la paroisse, Santa Riparata, martyrisée en l'an 300, le nom vient du latin reparatus signifiant revivifié.

 

 

                                       en partant de Cateri par la D71

 

Avapassa : au Moyen Age, se disait Acqua Spessa ou prairie marécageuse. Village charmant aux ruelles pavées.

 

Muro : doit son nom à la vieille citadelle "Maure" , nommée Muru Vecchiu, conquise en l'an 975 par Avazeru. Très joli village avec ses maisons à arcades. Muro est devenu aujourd'hui un centre d'artisanat d'art.

à voir : l'église de l'annonciation.

 

carnets de voyage corse - la balagne - feliceto - église saint nicolasFeliceto (Filicetu) : Une des meilleures huiles de la région,  a fait le renom de ce village, construit en retrait, au pied du Monte Grosso.

 

Ce village bénéficie d'un cadre verdoyant, Feliceto tire son nom du latin filicaria ou filix voulant dire fougères.

à visiter :

- la verrerie Corse, près de l'église, atelier des souffleurs de verre, fils de Ange Campana.

- l'église Saint Nicolas XVIIème et XVIIIème siècle.

à prévoir : visiter et se restaurer à l' Osteria U Mulinu, à la cuisine originale et sympathique.

 

Nessa : le nom est vraisemblablement tiré du latin neisius désignant une pièce d'eau.

 

circuit corse - Speluncato Speluncato : très beau village, perché à 600m d'altitude, à la frontière de la Balagne et du Giunssani.

Il doit son nom aux grottes (spelonche) creusées dans le sol.

 

Tous les ans, le 8 avril et le 8 septembre, les rayons du soleil couchant parviennent à passer par la roche percée de Petra Tafunata et à éclairer (15 secondes) la place du village située 2 km plus loin !!!

à prévoir : étape à l'hotel Spelunca voir Hébergement

   

Ville-di-paraso : Le nom est récent (fin du XVIIIème siècle), vient de di Parasu, du nom du sommet dressé comme une paroie.

                         

 circuit corse - Balagne - Belgodère Belgodère/belgudè : de belgodè signifiant "beau jouir" ou "beau plaisir". Le village soit son nom à un des marquis de Massa, qui en 1268, en contemplant la plaine, prit la décision de fortifier ces lieux.

 

Aujourd'hui Belgodère est le chef lieu d'un canton de 19 communes, doté d'un patrimoine culturel et religieux important.

 

à voir : église paroissiale Saint-Thomas du XVIème siècle, les ruines du couvent des servites, le chateau de la Costa.

 

 

 

Se loger et se restaurer sur Calvi et la Balagne :

 

 avec Booking.com

 

 

Leader européen de la réservation d'hôtel en ligne avec 35 millions de visiteurs uniques par mois

 

-  Calvi :

La Signoria *** route de la forêt de Bonifato (aéroport), une excellente adresse, pour le cadre, pour la cuisine, pour l'histoire de cette demeure de charme.

tel 04-95-65-93-00 fax 04-95-65-38-77

 

carnets de voyage corse - calvi - location villa nina-boraVilla Nina-Bora

Quartier Villa

Chemin notre dame de la Serra

20260 Calvi

tel 04 95 65 14 64 et 06 12 21 48 26

mailto: contact@calvi-corse-locations.com

www.calvi-corse-locations.com

 

 

 

 

- Monticello :

Hotel-Restaurant "A Pasturella", très bonne table, un des meilleurs rapports qualité/prix, accueil familial **

tel 04 95 60 05 65 fax 04 95 60 21 78

- Speluncato :

Hotel Spelunca ** délicieux hotel sur la place du village, ancienne demeure du cardinal Savelli (secrétaire d'Etat de Pie IX), rustique mais chaleureux.

tel 04-95-61-50-38 fax 04-95-61-53-14

- Pigna :

la Casa Musicale  "la casa musicale, l'endroit où l'on mange, où l'on joue, où l'on boit, où l'on dort, où l'on vit finalement..."  et c'est vrai.

tel : 04 95 61 77 31 et 04 95 61 76 57 fax 04 95 61 74 28

 

Sortir et boire un verre :

carnets de voyage corse - calvi - chez tao- Chez Tao , dans la citadelle, aménagé dans l'ancien palais des évèques en 1935 par Tao Khan Bey Kerefoff, d'origine caucasienne et ancien danseur de ballet à new york. Ce sont les fils de Tao qui animent aujourd'hui avec bonheur ce lieu exceptionnel, ambiance chaleureuse et intime sur l'une des terrasses ou à l'intérieur autour du piano.

site internet www.cheztao.com

tel 04 95 65 00 73

contact@cheztao.com

 

 

Liens pour l'étape

- office de tourisme de Calvi

- festival du vent à Calvi

- office de tourisme pôle touristique de Balagne

- nustrale.com : les vins de Calvi

- vallecime : possibilités de randonnées les environs de Calvi

- annuaire des sites corses

- rencontres musicales de balagne

 

Synthèse de l'étape :

Selon le circuit emprunté :

- De Porto à Calvi par la côte (D81), compter 1h10' pour 75 km, et de Calvi à Speluncato, par Calenzana (D151) , Avapessa (D71) compter 35' pour 35 km.

- De St Florent par le désert des Agriates (D81 et N197) à île Rousse, compter 40' pour 45 km, et de Île Rousse à Speluncato, par Corbara (D151) et Santa-Reparata (D13) compter 23' pour 20km.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

contact - forum - voyager malin - partenaires - liens - plan du site - nouveautés - index - moteur - livre d'or et statistiques - mentions légales - boutiques - carnets famille - réservation hotels - tours operateurs

 

 

 < /font>

 

 

- I-Voyages - Itinérances - World Travel Photos - France Travel Photos - Namibie Voyage - Aller en Corse -

- Restaurant à Lyon - Saveurs de Méditerranée - Vacances Guadeloupe -